Autres accès

FAQ

Vos questions... nos réponses !

Version imprimableVersion PDF

Les questions les plus fréquentes sur le compost !

Comment vérifier l'humidité dans mon composteur?

Je fais le test de la poignée : je prélève du compost au centre de mon composteur et je le serre très fort dans ma main :
- si un peu d’eau « perle » entre mes doigts, le taux d’humidité est parfait
- s’il n’y a aucune goutte d’eau et qu’une fois ma main ouverte, l’échantillon retrouve sa forme initiale c’est que le compost est trop sec
- si de l’eau coule entre mes doigts, le compost est trop humide

Que faire si mon compost est trop sec?

J’arrose mon compost avec une pomme d’arrosoir pour bien disperser l’eau.
Si j’ai des matières humides, je les ajoute dans mon composteur

Que faire si mon compost est trop humide ?

J’insère des matières sèches et je brasse afin d’absorber l’excédent d’humidité.

Que faire si des insectes apparaissent dans mon composteur ?

Le compost est composé d'êtres vivants nécessaires à la transformation des déchets. Il contient des micro-organismes, des champignons, des larves, des insectes.
En retournant le tas de compost, vous trouverez probablement de gros vers blancs et courts. Ne les détruisez pas car ce ne sont pas des larves de hanneton, mais de cétoine dorée, qui contribuent à l'élaboration du compost.
Il peut arriver que des moucherons apparaissent au dessus du compost. Malgré le désagrément, c’est le signe d’une bonne activité biologique. Des apports variés et un mélange régulier du compost aideront à résoudre ce problème.

Le compopsteur dégage t-il de mauvaises odeurs?

Si je respecte les 3 règles de base, il ne dégage aucune odeur.
En revanche, les odeurs permettent de m’avertir sur un dysfonctionnement du processus :
- Odeur d’ammoniaque : les matières herbacées (comme le gazon) sont trop importantes.
Je rajoute des éléments broyés et je brasse pour aérer.
- Odeur d’œuf pourri : il y a trop d’humidité ou pas assez d’air.
Dans les deux cas, Je retourne le compost et varie les apports.

Je vois des filaments blanchâtres dans mon composteur. Est-ce normal ?

Il s’agit de champignons. Mon compost est trop riche en matières carbonées, dures et très sèches. Je rajoute des matières vertes ou un peu d’eau.

Et si je n’ai pas assez de matières sèches ?

En automne, je fais une réserve de feuilles mortes : tilleul, érable, frêne… qui seront incorporées tout au long de l’année, et qui enrichiront le compost en matières carbonées. Les feuilles de platane, marronnier, chêne se décomposent très lentement ; je peux les broyer à la tondeuse pour faciliter leur décomposition.
Je ne mets pas les feuilles de noyer qui sont trop acides.
Je peux entreposer mes feuilles dans un bac fabriqué avec de la maille à clôture ou avec de vieilles portes, de vieilles palettes…

Combien de temps faut-il pour obtenir du compost ?

Tout dépend de l’utilisation que je veux en faire.
4 à 5 mois pour du compost jeune (demi mûr)
8 à 9 mois pour du compost mûr

Comment savoir si mon compost est mûr ?

Un compost mûr se reconnaît à sa couleur sombre presque noire, à son odeur typique d’humus de sous-bois.

Comment récolter le compost ?

Soit par les trappes prévues à cet effet, soit en « démoulant » le compost.

Qu’est ce qu’une matière azotée?

Ce sont principalement les déchets verts, mous et mouillés, comme les épluchures de fruits, les restes de légumes et tonte de gazon.
Ils sont facilement digérables, les micro-organismes y trouvent sucres et protéines en abondance pour se nourrir, se développer et se reproduire.

Qu’est ce qu’une matière carbonée ?

Ce sont principalement les déchets bruns, durs et secs, comme par exemple les branches, feuilles mortes, la paille, les branches broyées, le papier, le carton.
Les chaînes carbonées (glucose, cellulose, lignine,...) constituent la source d'énergie des bactéries.

Dois-je mettre un activateur dans mon compost ?

Ce n’est pas nécessaire. Sans activateur, mon compost sera 100% naturel.

Puis-je mettre les mauvaises herbes dans mon composteur ?

Uniquement les mauvaises herbes qui ne sont pas montées en graine. Celles qui ont fait des graines peuvent survivre à des températures très élevées que n’atteint pas un compost domestique. Je risquerai donc de retrouver les mauvaises herbes dans les plantations qui ont reçu du compost.